L’importance de la récupération
S’entraîner de façon anarchique sans laisser le temps à l’organisme de réparer les micro lésions occasionnées par la séance précédente ou la course du dimanche, n’a pas de sens et conduit dans le meilleur des cas à la stagnation du niveau de performance, voire à la diminution de la condition physique, quand ce n’est pas à la blessure.
Toutes les méthodes efficaces qui permettent de mieux récupérer et/ou de récupérer plus rapidement, contribuent à mieux assimiler les séances de travail et à tirer plus de profit des efforts fournis pendant l’entraînement. C’est dans cet objectif que l’électrostimulation s’est imposée au cours des dernières années comme une des techniques devenue aujourd’hui incontournable. 

Quand et comment
Les programmes de récupération sont à utiliser dans les 3 heures après l’exercice afin d’éliminer les déchets musculaires rapidement. 
L’objectif de ces programmes n’étant pas de développer des qualités musculaires, le placement des électrodes pourra être moins précis que pour les programmes de préparation physique.
L’avantage dans ces conditions est de pouvoir stimuler plusieurs muscles ou groupes musculaires en même temps. Ainsi vous pourrez récupérer en même temps les muscles des cuisses et des mollets. 

Quels sont les 3 effets d’un programme de récupération ?
Le premier effet du programme est de favoriser une forte augmentation de la circulation sanguine dans la zone stimulée, ce qui favorise le drainage et l’élimination des déchets musculaires. 
Le second effet, très connu du milieu médical, est le  soulagement de la douleur, lié à la production naturelle de substances analgésiques telles que les endorphines.   
Le troisième et dernier effet est la réduction du tonus musculaire, c’est-à-dire la diminution de la tension des fibres musculaires engendrée par  une sollicitation musculaire intense. 
Pour effectuer le programme de récupération, vous devez être dans une position de repos, confortablement allongé, afin de favoriser au mieux le retour veineux.
En ce qui concerne l’intensité, vous devez obtenir des battements musculaires prononcés mais qui doivent rester confortables. Il ne faut surtout pas déclencher de contractions musculaires ce qui irait à l’encontre des bénéfices recherchés. 

Les 2 programmes de récupération Compex
Il existe 2 programmes de récupération dans la plupart des appareils Compex : le programme de récupération après entraînement et le programme récupération après compétition.
Le programme de récupération après entraînement s’utilise après une sollicitation musculaire intense. Le programme de récupération après compétition s’utilise quant à lui après une sollicitation musculaire exténuante. La différence entre les 2 programmes réside dans les 4 premières minutes de ce dernier. La fréquence de battements lors du programme de récupération après compétition est moins importante afin de limiter l’apparition des crampes. Le reste du programme est quant à lui identique au programme de récupération après entraînement.

Mi-range
L’une des fonctions du muscle intelligence est le mi-range. Unique à Compex, cette fonction vous permet d’adapter l’intensité en fonction de votre état de fatigue. 
Pour les appareils munis de cette technologie, la zone d’intensité est indiquée sur l’écran de votre appareil Compex. 
Sur le SP 4.0, un petit crochet s’affiche à  l’écran pour vous indiquer la zone optimale d’efficacité : libre à vous de monter ou de descendre pour rester dans cette zone. 
Sur le Fit 5.0 et SP 6.0, il faut monter l’intensité jusqu’à ce qu’apparaisse le message suivant : Niveau optimal d’intensité trouvé.
Sur le SP 8.0, doté de la fonction mi-AUTORANGE, l’intensité monte automatiquement jusqu’à l’obtention de ce message «Niveau optimal d’intensité trouvé» 
Sur tous les appareils, vous restez maître de l’intensité. Vous pouvez monter ou descendre l’intensité comme bon vous semble.